Apparition de l’espèce

14 mars 2007 at 11 h 45 min

Les paléontologues situent l’apparition des oiseaux modernes il y a 56 millions d’années, durant la période de l’éocène. On sait notamment que c’’est à ce moment là que sont apparues des espèces comme l’’aigle, le pélican, le vautour, et… la caille.

Et en ce qui concerne la France ? Les paléontologues disposent d’’informations, notamment grâce à des fouilles menées dans les Pyrénées françaises (1). Les restes osseux recueillis dans les différents gisements étudiés ont permis d’’identifier 170 espèces d’oiseaux, déjà présents au quaternaire. La présence d’’ossements de cailles a été constatée sur quinze des sites étudiés, ce qui semble montrer que l’’espèce était déjà bien établie à l’’époque dans notre pays. On sait également, grâce à d’’autres fouilles, que les hommes préhistoriques n’’hésitaient pas à inscrire les cailles à leur menu.…
On peut s’’interroger sur le biotope originel des cailles à cette époque. Certaines espèces de céréales, comme le blé, n’’existaient à l’’état sauvage qu’’au moyen orient, dans ce que l’’on a appelé le croissant fertile. Les céréales ne sont véritablement apparues en Europe qu’’à la période du néolithique, il y a tout juste 10000 ans. On peut donc supposer que les cailles vivaient à l’’origine dans les prairies naturelles. L’’homme a considérablement favorisé par la suite l’’essor de l’espèce, en développant massivement la culture du blé en Europe.

(1) Inventaire systématique des oiseaux quaternaire des Pyrénées françaises, André Clot et Cécile Mourer Chauvire, 1986

Tags: